MUSICIENS


Kanar & Bolt
Les musiques du générique, ainsi que celles qui accompagnent le film ont été réalisées par deux artistes, Kanar & Bolt, qui les avaient initialement composées pour un jeu vidéo amateur : Nivalis.
Il s’agit d’un jeu d’apparence très calme, de recherche, d’exploration et de reflexion, créé par un jeune suisse de 17 ans, eXaHeVa. Nivalis a reçu plusieurs prix, dont celui de la meilleure bande originale aux
Alex d’Or.
Cette bande originale réunit Kanar, groupe de cordes très lyrique et Bolt, artiste très axé electro.

Kanar, ce sont deux amis d'enfance qui se retrouvent de temps à autre l'été pour jouer de la musique dans la rue et les bars de Normandie. Yann van der Cruyssen, alias Nurykabe, au violoncelle et Léo Mathieu au violon alto et Ils jouent leur propres compositions ou reprennent souvent des classiques, des thèmes issus de bandes-son de jeux vidéo.
Bolt est un jeune musicien auto-didacte passionné par l’electro. Il compose ses morceaux depuis 2003 dans un style electro-drum’n’bass.

Site internet du jeu : http://to-nivalis.blogspot.fr/
Site Internet de Yann van der Cruysen : http://www.nurykabe.com/


Malikujah - Présumé rappeur
Malikujah est l’auteur du générique de fin intitulé «Je vous salue Marianne».
Malikujah est né en Martinique. Issu d’une famille aux origines multiples (Créoles, mulâtresses et libanaises), il a toujours mis son métissage en avant dans ses textes d’où son choix de porter un nom de scène dont la première partie est arabe et dont la seconde partie est une référence au rastafarisme.
Malikujah découvre le rap américain en 1987 puis le rap français en 1990. Convaincu qu’il ne s’agit pas d’une mode passagère, il estime que ce style musical est le mieux adapté pour exprimer sa vision très personnelle du monde. En 1993, il écrit ses premiers textes et participe à des petits concerts de quartier en posant sur des Faces B.
A partir de 1998, il entame une longue période d’enregistrement de ses morceaux qui verra naître pas moins de 10 mixtapes de 80 minutes.
En 2010, il livre un disque intitulé simplement « Malikujah Présumé Rappeur » qui résume en quelque sorte les années Mixtapes. Deux ans plus tard, il sort le projet « Chrysalide » qui annonce un tournant dans sa façon de concevoir le rap et met sur le Net son tout premier clip du même nom. Déçu du résultat, il tourne un autre clip en noir et blanc et s’émancipe en installant son premier home studio. Auteur d’une réserve de 300 chansons qui n’a jamais été rendue publique, Malikujah continue d’écrire à partir de ses trois thèmes majeurs : Marianne, les femmes et la spiritualité.


Compagnie Jolie Môme
« C’est dans la rue qu’ça s’passe »
La chanson a été créée pour le 1er mai 2009, en soutien à tous les manifestants, lycéens, sans-papiers, futurs retraités, mal payés, mal indemnisés...
Cette chanson a été éditée en CD 2 titres avec «Si j’avais su j’y serais allé» en mai 2010, aujourd’hui épuisé.
Elle figure maintenant dans l’album Parole de Mutins.
Elle reste téléchargeable gratuitement et largement diffusée dans les manifestations.

La Compagnie Jolie Môme c’est une troupe née en 1983.
Qui joue beaucoup, ses propres pièces ou un répertoire hérité de Brecht, Prévert...
Qui chante souvent, sur les scènes comme dans la rue.
Qui lutte parfois, pour ses droits ou en soutien aux autres travailleurs.
Qui fait vivre un théâtre, La Belle Étoile à Saint-Denis.
Qui monte un chapiteau, pour s’implanter quelques semaines dans une région.
Jolie Môme c’est encore une association, dont les adhérents constituent autant de relais d’information et de mobilisation.

Site internet : http://www.cie-joliemome.org/