INTERVENANTS


> Retour

Natalie Maroun
Analyste des médias

• Analyste, directrice associée et formatrice en gestion de crise et communication sensible
• Directrice du développement de l'Observatoire International des Crises (OIC)
• Docteur, maître de conférences, diplômée de la Sorbonne et de la Georgetown University, enseignante et chercheuse en université en France et au Liban• Membre de "The European Narratoloy Network (ENN)"
• Trilingue français-anglais-arabe
• Co-fondatrice de HEIDERICH NORTH AFRICA

Spécialiste des situations extrêmes, analyste des médias, Ph.D, trilingue français-anglais-arabe, Natalie Maroun intervient sur les problématiques complexes en gestion et communication de crise, et particulièrement sur les situations fortement dégradées et dans le champ politique. Par exemple, elle a menée en 2012 une mission d'« Appui à la gouvernance locale démocratique pour la construction de la paix dans la région MENA », pour le Ministère des Affaires Etrangères Néerlandais.
En communication, elle est une spécialiste des médias (classiques et numériques), elle élabore les stratégies de messages et d'argumentation, prépare les prises de parole complexes et réalise du media training lorsque les publics ont des a priori défavorables.
De 2008 à 2010, pour Gerson Lehrman Group (Boston, USA), elle a mené des missions d’analyse des médias pour les chaînes d’information mondiales.
Elle prépare les entreprises et organisations à gérer les crises, notamment par la scénarisation et l'observation des exercices de crise en France et à l’étranger. Natalie Maroun est également l'auteur d'articles sur la communication politique de crise.
Elle intervient régulièrement sur des crises à chaud, sur les problématiques complexes et en situation extrême.
Natalie Maroun est - entre autres - en charge de la zone Afrique, Maghreb, Moyen-Orient, de la communication politique et des affaires publiques au sein de l'agence Heiderich.
En gestion de crise, Natalie Maroun est la conceptrice de la méthode "Fast Crisis Response Management" et en communication, elle a formalisé le concept "la levé de l'incrédulité" dans la capacité à obtenir l'aval des publics

Etudes
- Doctorat de l’Université de Saint- Denis (Paris 8) en SIC
- Master 2 en Narratologie - Université de la Sorbonne (Paris IV)
- Master Arts du spectacle - Option Ecriture/ Réalisation- Institut d'études scéniques audiovisuelles et cinématographiques (Université Saint-Joseph - Beyrouth)
- Licence : Culture et littérature américaines - Georgetown University (Washington - USA)

Enseignements et interventions régulières pour des organismes de formation :
Formatrice en gestion et communication de crise, media training, géopolitique et reconstruction post-crise/conflit.
- ENA - Ecole nationale d'Administration
- CELSA - Sorbonne
- IRIS - Institut de Relations Internationales et Stratégiques
- INHESJ - Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice
- IHEDN - Institut des hautes études de défense nationale
- ENSOSP - Ecole nationale supérieure des officiers de sapeurs pompiers
- OIC - Observatoire International des Crises
- Université Saint-Joseph - Beyrouth
- Université de Technologie de Troyes
- ISCOM Paris
- Université de Cergy, Département « Qualité, logistique industrielle et organisation » (2009 – 2011)

Travaux de recherche
- OIC - Directrice du développement de l’Observatoire International des Crises. Champs de recherche : Approche globale en communication de crise, "Cases Aveugles".
- CELSA-Sorbonne - Chercheuse dans le Groupe de recherches interdisciplinaires sur les processus d’information et de communication du CELSA-Sorbonne (GRIPIC) spécialiste des médias du Proche et Moyen Orient.
- FABULA - Membre de l’équipe de recherche FABULA (École normale supérieure). Champs de recherche : écriture transmédia, récit télévisuel, nouveaux usages de la Social TV. http://www.fabula.org/
- ENSOSP (Ecole nationale supérieure des officiers de sapeurs pompiers) - Natalie Maroun représente l’Observatoire International des Crise dans Comité d’Orientation Scientifique du Master Gestion des Crises de Sécurité Globale.
Centre d’analyse stratégique. Membre du ThinkTank Galilée. Participation à la Rédaction du rapport «la mission « Crise et relance de la fiction française » remit au Ministre de la Culture, M. Frédéric Mitterrand.

Principales publications :
« L’écrit à l’épreuve des médias », (Collectif) éditions Classiques Garnier, 2012
« Images et éthique », sous la direction de Yazbek Elie, édition l’Harmattan, 2010

Ecriture d’articles :
- « Relations publiques de crise. Une nouvelle approche structurelle de la communication en situation de crise. Article publié par l'Observatoire géostratégique de l'information, janvier 2014
- « Les série télévisuelles du Moyen-Orient : l'histoire au delà du divertissement. Article publié dans "Effeuillage" publié par le CELSA-Sorbonnes, juillet 2013
- L'Express, « Eva Joly reproduit les mêmes erreurs de communication que lors de la présidentielle » papier de Natalie Maroun, 8 mai 2013
- « La communication de crise est morte, vivent les relations publiques de crise ! », article publié par l'Observatoire géostratégique de l'information, mai 2013
- Libération «Liban : la majorité invisible », tribune de Natalie Maroun. 25/10/2012
- Le Huffington Post. Article sur la communication de crise de Facebook, 25/09/2012
- Libération.« La fabrique de la crise par le politique », article rédigé avec Didier Heiderich. 3 mai 2012
- OIC. «Twitter et la communication politique en période sensible ». 2011
La Croix « A l’épreuve des crises », série pour le quotidien La Croix. Co-rédaction avec Didier Heiderich d’une série de 3 articles intitulée « à l’épreuve des crises » (été 2011) :
1. « Pourquoi gère-ton si mal les crises ? »,
2. « Pourquoi communique-t-on si mal en situation de crise ? »,
3. « Pourquoi le public se trompe-t-il sur les crises ? »

Conférences (2012/2013)
- «Une nuit pour gérer la crise». Conférence inaugurale de Natalie Maroun à l'INSEEC. Décembre 2013
- Séminaire Communication Aéroports de Paris/Air France/DGAC. Intervention de Natalie Maroun sur le thème «L'utilisation des réseaux sociaux en période de crise ! Opportunité ou risque ?». Décembre 2013
- Conférence à la Sorbonne sur la communication en situation fortement dégradée dans le cadre du petit-déjeuner «La communication en période de bouleversement politique, l’exemple des printemps arabes» le 30 mai 2013
- SIG - Service d’Information du Gouvernement : «Réseaux sociaux et communication de crise», 2012
- Thomson Reuters : «Communication de crise : Les Responsables de la Communication, de la Presse et des Relations Investisseurs à l’épreuve du feu.», 2012
- Université de Reims : «Sérialité télévisuelle », 2012



> Retour