INTERVENANTS


> Retour

Jean-Pierre Garnier
Sociologue et urbaniste

-Certificat d’Études littéraires générales (Propédeutique) :1958
-Diplôme de l’Institut d’Études Politiques de Paris : 1963
-Thèse de doctorat en sociologie urbaine (Université de Toulouse-le Mirail : 1972 (mention très bien)
-Thèse de doctorat en urbanisme et aménagement (Université de Paris XII-Créteil) : 1977 (mention très bien)

Activités professionnelles

De 1963 à 1966, Jean-Pierre Garnier a travaillé comme chargé de recherches à l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme de la Région parisienne (IAURP) à l’élaboration du rapport de présentation du Schéma Directeur d’Aménagement et d’Urbanisme de la Région Parisienne (SDAURP), Ensuite, il y a mené des études urbaines dans le cadre de l’élaboration du Schéma de Structures de département de Seine-Saint-Denis.

De 1966 à 1971, en tant que chargé de recherches à l’Institut de Planificación Física de Cuba, il a travaillé à la préparation du Plan Director de La Habana.

En 1971, il a été nommé assistant au département de géographie urbaine de l’université deToulouse-Le Mirail où il enseigna jusqu’en 1975.

De 1975 à 1983, il a été chargé de cours à l’Unité Enseignement Recherche en Urbanisme à l’Université de Paris VIII-Vincennes et à l’Unité Enseignement Recherche en Esthétique et Sciences de l’Art à l’Université de Paris I-Sorbonne. Entre 1976 et 1977, il a exercé la fonction de conseiller technique à la Direction départementale de l’Équipement de Seine-Maritime pour l’élaboration du Schéma d’Aménagement du Littoral. De 1977 à 2005, Jean-Pierre Garnier a enseigné comme professeur de sociologie urbaine à l’École Spéciale d’Architecture, à Paris.

De 1983 à 2007, Jean-Pierre Garnier a occupé le poste d’Ingénieur de recherche au Centre national de la recherche scientifque. Il a travaillé successivement à la Maison de la géographie de Montpellier, puis à Unité de Recherche Associée de Philosophie politique, économique et sociale de l’Université de Paris X-Nanterre et enfin à l’Institut Parisien d’Architecturologie, Urbanisme et Société (IPRAUS) à l’École d’Architecture de Paris-Belleville

En tant que spécialiste en urbanisme et en sociologie urbaine, Jean-Pierre Garnier a traité principalement dans ses cours, ses conférences, ses ouvrages et ses articles des questions suivantes : politique urbaine, pratiques des habitants, espaces publics, violence urbaine, recherche urbaine.

Jean-Pierre Garnier est membre des comités de rédaction des revues Espaces et Sociétés , L’Homme et la Société et Utopie Critique.

Parallèlement à ses activités professionnelles, Jean-Pierre Garnier a milité dans des organisations politiques d’extrême-gauche (trotskystes) avant de se rapprocher de la mouvance anarcho-libertaire en collaborant à plusieurs journaux, revues et radios.

Principales publications :
- « Un espace indéfendable », Le monde à l’envers, Grenoble, 2012.
- « L’histoire à travers la cité ». Préface. In réédition MUMFORD, Lewis. La cité à travers l’histoire Marseille: Agone, 2011.
- « Une violence éminemment contemporaine Essais sur la ville, la petite bourgeoisie intellectuelle et l’effacement des classes populaires ». Marseille: Agone,  2010.
- « Le nouvel ordre local Gouverner la violence ». Paris: L’Harmattan, 2000.
- « La Bourse ou la ville ». Paris : Paris-Méditerrannée, 1997.
- « Des barbares dans la Cité De la tyrannie du marché à la violence urbaine ». Paris: Flammarion, 1996.
- « La pensée aveugle Quand les intellectuels ont des visions » (avec Louis Janover). Paris : Spengler, 1994.
- « Le capitalisme high-tech ». Paris: Spartacus, 1988.
- « La deuxième droite » (avec Louis Janover). Paris: Robert Laffont, 1987. Réédition en 2013 aux Éditions Agone.
- « Le socialisme à visage urbain Essai sur la local-démocratie » (co-écrit avec Denis Goldschmidt). Paris : Éditions Rupture, 1978.
- « La comédie urbaine ou La Cité sans classes » (avec Denis Goldschmidt). Paris : Maspero, 1977.
- « Une ville, une révolution : La Havane De l’urbain au politique ». Paris : Anthropos, 1973.

> Retour